MERCI DE VOTRE SOUTIEN

Grâce à plus de 560 000 signataires du monde entier, le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO a pu brandir le carton jaune au gouvernement australien.

Ce dernier a jusqu'à fin 2016 pour mettre en œuvre des mesures concrètes, faute de quoi le récif se retrouvera sur la Liste rouge. Si cela arrive, l'UNESCO pourrait imposer des mesures de protection à l'Australie.

Selon les rapports officiels du gouvernement australien, l'état de santé du récif corallien se détériore de jour en jour. Ce trésor du patrimoine mondial a d'ores et déjà perdu plus de la moitié de ses coraux. Malgré la diminution des populations d'espèces emblématiques comme les dauphins, les phoques et les requins, la Grande Barrière de Corail compte toujours parmi les écosystèmes les plus riches du monde. Le site joue également un rôle économique de première importance: il génère un chiffre d'affaires annuel de 5,8 milliards de dollars et 70 000 emplois en dépendent directement.

Nous sommes heureux de vous savoir à nos côtés. Ecosystème unique, la Grande Barrière de Corail doit en effet être protégée contre toute nouvelle industrialisation.

STOP à la
destruction
du récif

       

La Grande Barrière de Corail, l’un des habitats marins les plus emblématiques du monde, risque de se voir transformé en une vaste autoroute et décharge géante ?

La grande
barrière de corail :
Soleil, mer, sable et
Séd iments
asphyxiants?

Dragage et déversement sauvage

 

Le processus de dragage et de déversement de déchets est connu pour endommager, détruire et étouffer les coraux et herbiers marins.

Déversés en mer, les rejets de dragage peuvent dériver sur 80 km, polluant les eaux cristallines des récifs. Le projet actuel reviendrait à immerger jusqu'à 39 millions de mètres cubes de déblais dans ce site du Patrimoine Mondial. C’est 44 fois le volume de l'Empire State Building!

LA GRANDE
BARRIÈRE DE CORAIL: HABITAT DE 6 ESPÈCES
DE TORTUES MARINES
ET 4 MÉGA-PORTS INDUSTRIELS ?

Méga-ports

 

Malgré l’inquiétude croissante du Comité du Patrimoine Mondial de l'UNESCO, le gouvernement australien accélère ses plans pour développer les ports de charbon.

Des accidents et des échouages sont susceptibles d’endommager les coraux et de polluer leurs eaux. Plus de trafic signifie également plus de risques de collision avec les baleines qui migrent dans cette zone.

LA GRANDE
BARRIÈRE DE CORAIL :
1500 ESPÈCES DES
POISSONS TROPICAUX
ET 69 000 EMPLOIS
MENACÉS?

Communauté

 

Le récif représente 4,5 milliards de francs pour l'économie de l'Etat australien du Queensland.

Plus de 2 millions de personnes provenant des quatre coins du monde visitent la Grande Barrière chaque année. L’activité la plus prisée est la plongée avec masque et tuba ou avec bouteilles parmi les coraux, poissons, tortues marines et autres animaux. Les riverains profitent également du récif corallien pour leurs loisirs, la pêche commerciale et l'aquaculture. En outre, le récif est aussi un terrain expérimental pour la recherche.

LA GRANDE
BARRIÈRE DE CORAIL :
HABITAT PRÉCIEUX
POUR LES DUGONGS
ET LES DÉCHETS DE DRAGAGE?

Faune

 

Le dragage aura un impact sur les aires d'alimentation d’espèces déjà en péril (dugongs menacés et tortues marines en voie de disparition).

Le récif abrite également des baleines et des requins en voie de disparition, plusieurs milliers d’espèces de poissons et des centaines de coraux. Mais ce site du Patrimoine Mondial héberge également des espèces terrestres. Des centaines de variétés d'oiseaux vivent sur ses îles. Des papillons migrent même ici!

CE QUI EST
EN JEU

La Grande Barrière de corail est une merveille de la nature.

C’est une icône du Patrimoine Mondial visible depuis l'espace et qui accueille 1500 espèces de poissons et 400 espèces de coraux. 6 des 7 espèces de tortues marines se trouvent dans les eaux du récif corallien, avec d'autres espèces menacées comme le dugong et le dauphin à aileron retroussé.

Le récif a également une valeur économique considérable. Il représente 4,5 milliards de francs par an pour l'économie australienne et génère près de 69 000 emplois à temps plein. Des industries durables comme le tourisme et la pêche s’appuient sur un récif en bonne santé.

La Grande Barrière de Corail:
Merveille du monde
et méga-port de charbon ?

 
Centre du Patrimoine Mondial de l'UNESCO
 

 

"La taille et l’immense diversité de la Grande Barrière de Corail en font l'un des écosystèmes naturels les plus riches et les plus complexes de la planète, et l'un des plus importants pour la conservation de la biodiversité."

Dr Selena Ward, professeur d'université et co-auteur d'une lettre de 240 scientifiques concernés à la GBRMPA

 

"En tant que scientifiques, nous sommes préoccupés par les impacts du dragage qui risquent d’exacerber les menaces pesant sur la Grande Barrière de Corail. Ils ne doivent pas augmenter!"

Rapport sur les perspectives 2014 de l’Autorité du Parc Marin de la Grande Barrière de Corail (GBRMPA)

 

"Il est nécessaire de réduire les menaces à tous les niveaux, que ce soit à l'échelle du récif, régionale ou locale, pour empêcher le déclin de la Grande Barrière de Corail ..."

© Shutterstock / Debra James / WWF-Aus